Julia, sur la progression de sa carrière chez Google

Julia, responsable de programme au sein de l'équipe Incubation PME partage avec nous son expérience au sein de Google et son expatriation depuis le sud de la France jusqu'à la baie de San Francisco.

Comment vous êtes-vous retrouvée à travailler chez Google ?
Je vivais et j'étudiais à Marseille, lorsqu'un camarade d'université m'a contactée via LinkedIn, et m'a demandé si j'avais déjà envisagé de travailler pour Google. J'avais prévu de me lancer dans une carrière de conseils en entreprise après mon diplôme. "Nous avons d'excellentes opportunités ici, et nous recherchons actuellement des gens avec différentes compétences en langue et une formation en marketing", m'a-t-il annoncé. Et tout s'est enchaîné. Entretien téléphonique, entretiens sur site à Dublin, et énormément d'impatience entre-temps dans l'attente d'une réponse.

Quels postes avez-vous occupés au sein de Google ?
J'ai principalement occupé deux postes depuis que j'ai rejoint Google. Lorsque j'ai commencé en octobre 2011, je travaillais au sein de l'équipe des ventes PME pour le marché DACH (Allemagne, Autriche, Suisse). Ma mission principale consistait à conseiller des PME au sujet de leur stratégie AdWords, et de les aider à optimiser leurs comptes par le biais de formations. En trois ans, je suis passée de la gestion directe des comptes clients à la gestion de relations de haut niveau avec des agences SEM.

En juillet 2014, j'ai rejoint le siège de Google à Mountain View pour un poste de gestion de projets au sein de l'équipe Incubation. Nous faisons partie d'une organisation plus large qui travaille sur les stratégies pour les équipes commerciales PME internationales. Plus précisément, nous aidons à améliorer les processus de vente en testant les versions bêta sur un petit nombre de clients, et en fournissant des commentaires et des recommandations à nos homologues de l'équipe Stratégies de vente.

Ces différents rôles vous ont-ils permis d'acquérir de nouvelles compétences ?
Oui, absolument ! Chaque rôle nécessitait des compétences particulières. Je suis fermement convaincue que, peu importe depuis combien de temps vous travaillez à un poste, il y a toujours quelque chose à apprendre. Il est important de rester alerte et de trouver des mentors pour vous aider à atteindre de nouveaux sommets.

Lorsque j'étais responsable de compte, les compétences les plus importantes que j'ai développées étaient la gestion du temps, l'organisation, l'aisance à travailler dans un environnement avec une forte pression, et la capacité à innover pour améliorer les relations clients. J'ai également appris à être patiente.

Dans mon nouveau rôle, je travaille avec des équipes variées, depuis la gestion de produits jusqu'à l'ingénierie, en passant par les équipes commerciales. J'ai ainsi développé mes compétences en gestion des intervenants, en leadership et en communication avec les cadres exécutifs.

Comment la possibilité d'avoir travaillé à différents postes vous aide-t-elle à mieux réussir ?
Il se passe toujours quelque chose de passionnant chez Google. Pour croître, nous devons quitter notre zone de confort et explorer de nouveaux territoires. Changer de rôle et de pays était certainement une expérience "déstabilisante, mais excitante". Cela m'a également ouvert de nouvelles perspectives.

Quels sont les avantages d'un changement de poste en interne ?
Tout d'abord, cela signifie que vous n'avez pas besoin de quitter l'entreprise pour vous développer et acquérir de nouvelles compétences. Je pense que c'est le principal avantage de travailler pour Google. Des ventes au marketing en passant par la gestion de projets, il y a toujours de nouvelles technologies et de nouveaux domaines de produits à explorer.

Quelles leçons avez-vous apprises au cours de votre carrière chez Google ?
Ne jamais craindre les commentaires. Nous avons une excellente culture à ce sujet chez Google, et cela permet de croître et de s'améliorer dans son travail.

Ne jamais cesser de rencontrer de nouvelles personnes ! Google n'est pas une entreprise hiérarchique, et les gens sont sincèrement heureux de se rencontrer et de s'entraider.

Être patient, être ouvert au changement, et toujours écouter l'avis d'autrui. Il ne s'agit pas de se ranger à l'opinion des autres, mais comprendre la manière dont ils abordent les problèmes est toujours précieux.

Enfin, rester soi-même. Il y a toujours une solution ; il faut juste rester vigilant pour la trouver !

Parlons à présent de choses plus légères. Pouvez-vous nous dire ce que vous appréciez chez Google ?
Les gens, la culture, les avantages, la flexibilité, la confiance… C'est difficile de choisir. Même après 4,5 ans, chaque fois que j'arrive au travail, j'ai des moments où je me dis que c'est tout simplement génial de travailler dans un environnement aussi varié.

Quels conseils donneriez-vous aux candidats souhaitant rejoindre l'équipe des ventes de Google ?
Soyez vous-même lors des entretiens. Il est important que le sentiment de compatibilité soit réciproque. N'essayez pas d'être quelqu'un que vous n'êtes pas, simplement parce que vous souhaitez rejoindre Google.

Soyez précis. Essayez de donner autant d'exemples que possible de vos expériences passées, et étayez-les avec des chiffres (on adore les chiffres !).

Qu'est-ce que vous appréciez dans votre bureau chez Google ?
Le campus rappelle celui d'une université. Il est tellement énorme, avec des tas d'endroits géniaux à découvrir. Lorsqu'il n'est pas nécessaire que je participe en personne à une réunion, je m’assois parfois dehors, au soleil, dans l'un des cafés. Changer de place me permet de rester alerte, productive et créative.

Julia, sur la progression de sa carrière chez Google

Julia, responsable de programme au sein de l'équipe Incubation PME partage avec nous son expérience au sein de Google et son expatriation depuis le sud de la France jusqu'à la baie de San Francisco.

Comment vous êtes-vous retrouvée à travailler chez Google ?
Je vivais et j'étudiais à Marseille, lorsqu'un camarade d'université m'a contactée via LinkedIn, et m'a demandé si j'avais déjà envisagé de travailler pour Google. J'avais prévu de me lancer dans une carrière de conseils en entreprise après mon diplôme. "Nous avons d'excellentes opportunités ici, et nous recherchons actuellement des gens avec différentes compétences en langue et une formation en marketing", m'a-t-il annoncé. Et tout s'est enchaîné. Entretien téléphonique, entretiens sur site à Dublin, et énormément d'impatience entre-temps dans l'attente d'une réponse.

Quels postes avez-vous occupés au sein de Google ?
J'ai principalement occupé deux postes depuis que j'ai rejoint Google. Lorsque j'ai commencé en octobre 2011, je travaillais au sein de l'équipe des ventes PME pour le marché DACH (Allemagne, Autriche, Suisse). Ma mission principale consistait à conseiller des PME au sujet de leur stratégie AdWords, et de les aider à optimiser leurs comptes par le biais de formations. En trois ans, je suis passée de la gestion directe des comptes clients à la gestion de relations de haut niveau avec des agences SEM.

En juillet 2014, j'ai rejoint le siège de Google à Mountain View pour un poste de gestion de projets au sein de l'équipe Incubation. Nous faisons partie d'une organisation plus large qui travaille sur les stratégies pour les équipes commerciales PME internationales. Plus précisément, nous aidons à améliorer les processus de vente en testant les versions bêta sur un petit nombre de clients, et en fournissant des commentaires et des recommandations à nos homologues de l'équipe Stratégies de vente.

Ces différents rôles vous ont-ils permis d'acquérir de nouvelles compétences ?
Oui, absolument ! Chaque rôle nécessitait des compétences particulières. Je suis fermement convaincue que, peu importe depuis combien de temps vous travaillez à un poste, il y a toujours quelque chose à apprendre. Il est important de rester alerte et de trouver des mentors pour vous aider à atteindre de nouveaux sommets.

Lorsque j'étais responsable de compte, les compétences les plus importantes que j'ai développées étaient la gestion du temps, l'organisation, l'aisance à travailler dans un environnement avec une forte pression, et la capacité à innover pour améliorer les relations clients. J'ai également appris à être patiente.

Dans mon nouveau rôle, je travaille avec des équipes variées, depuis la gestion de produits jusqu'à l'ingénierie, en passant par les équipes commerciales. J'ai ainsi développé mes compétences en gestion des intervenants, en leadership et en communication avec les cadres exécutifs.

Comment la possibilité d'avoir travaillé à différents postes vous aide-t-elle à mieux réussir ?
Il se passe toujours quelque chose de passionnant chez Google. Pour croître, nous devons quitter notre zone de confort et explorer de nouveaux territoires. Changer de rôle et de pays était certainement une expérience "déstabilisante, mais excitante". Cela m'a également ouvert de nouvelles perspectives.

Quels sont les avantages d'un changement de poste en interne ?
Tout d'abord, cela signifie que vous n'avez pas besoin de quitter l'entreprise pour vous développer et acquérir de nouvelles compétences. Je pense que c'est le principal avantage de travailler pour Google. Des ventes au marketing en passant par la gestion de projets, il y a toujours de nouvelles technologies et de nouveaux domaines de produits à explorer.

Quelles leçons avez-vous apprises au cours de votre carrière chez Google ?
Ne jamais craindre les commentaires. Nous avons une excellente culture à ce sujet chez Google, et cela permet de croître et de s'améliorer dans son travail.

Ne jamais cesser de rencontrer de nouvelles personnes ! Google n'est pas une entreprise hiérarchique, et les gens sont sincèrement heureux de se rencontrer et de s'entraider.

Être patient, être ouvert au changement, et toujours écouter l'avis d'autrui. Il ne s'agit pas de se ranger à l'opinion des autres, mais comprendre la manière dont ils abordent les problèmes est toujours précieux.

Enfin, rester soi-même. Il y a toujours une solution ; il faut juste rester vigilant pour la trouver !

Parlons à présent de choses plus légères. Pouvez-vous nous dire ce que vous appréciez chez Google ?
Les gens, la culture, les avantages, la flexibilité, la confiance… C'est difficile de choisir. Même après 4,5 ans, chaque fois que j'arrive au travail, j'ai des moments où je me dis que c'est tout simplement génial de travailler dans un environnement aussi varié.

Quels conseils donneriez-vous aux candidats souhaitant rejoindre l'équipe des ventes de Google ?
Soyez vous-même lors des entretiens. Il est important que le sentiment de compatibilité soit réciproque. N'essayez pas d'être quelqu'un que vous n'êtes pas, simplement parce que vous souhaitez rejoindre Google.

Soyez précis. Essayez de donner autant d'exemples que possible de vos expériences passées, et étayez-les avec des chiffres (on adore les chiffres !).

Qu'est-ce que vous appréciez dans votre bureau chez Google ?
Le campus rappelle celui d'une université. Il est tellement énorme, avec des tas d'endroits géniaux à découvrir. Lorsqu'il n'est pas nécessaire que je participe en personne à une réunion, je m’assois parfois dehors, au soleil, dans l'un des cafés. Changer de place me permet de rester alerte, productive et créative.